AOC (Association « À l’Ombre du Château »)

L’association A l’Ombre du Château a été créée en 2004. Le siège social est fixé à la mairie, 9 rue de l’École, à Thanvillé.
L’objectif de l’association est l’animation et la conservation du patrimoine, à savoir, le château de Thanvillé et son ancienne seigneurie.
De nombreux projets ont été ainsi réalisés :

  • rénovation du Calvaire
  • rénovation du mur de l’église en partenariat avec la Municipalité
  • rénovation de la Croix Reibel
  • participation au nouveau Monument Aux Morts
  • mise en place d’une table d’orientation
  • manifestation culturelle au château

L’association compte actuellement 46 membres actifs et passifs.

ALCS (Association Loisirs, Culture et Sports)

Infos utiles

L’association a pour vocation de promouvoir les activités de loisirs, culture et sports.
Au total, ce sont 9 sections différentes qui regroupent plus de 150 membres.
Chaque année nous participons au Téléthon, organisons une fête annuelle (généralement au mois de juin) et tous les 2 ans nous organisons également un loto.
Etre membre de l’Association implique l’achat de la carte de membre. Le prix de la carte de membre individuelle est, depuis plusieurs années, de 9 € par an. La carte de membre famille est à 21 €. Ces cartes de membre sont disponibles auprès des différents responsables de section.
Pour tout renseignement, contactez  M. Claude GARRÉ, Président de l’ALCS au 03 88 85 64 70 ou consultez le Programme 2017-2018

Marche Nordique

Responsable et intervenante : Catherine LAMAMY 06 04 04 61 47
Horaires : 2 séances par mois : 2e et 4e dimanche du mois – 8h30 à 10h30
Tarifs : Cotisation : carte de membre uniquement
Où ? : RDV au parking de l’Église

Qi Gong

Responsable : Paul DEMANGE 06 21 10 39 31
Intervenante :
Aline TEXIER
Horaires 1 séance par semaine mardi de 20 h à 21 h
Tarifs : Cotisation : 93 €/an + carte de membre
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé

Échecs

Responsable Emman. STRIEVI 06 88 44 22 49 et François ECKERT 03 88 85 65 52
Horaires 2 séances d’entraînement par semaine le mardi de 19 h à 21 h et le vendredi de 19 h 30 à 21 h 30
Tarifs : Licence : 31 € + carte de membre
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé
Compétitions : dans toute l’Alsace

Gymnastique

Responsable Simone LOPES 03 88 85 61 06
Intervenante : Catherine MOREIRA
Horaires 1 séance par semaine lundi de 20 h 30 à 21 h 30
Tarifs : Cotisation : 93 €/an + carte de membre
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé

Gym tonique dames

Responsable Denise GARRE 03 88 85 64 70
Intervenante : Lisa LEFEVRE
Horaires 1 séance par semaine mercredi de 20 h 00 à 21 h 00
Tarifs : Cotisation : 93 €/an + carte de membre
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé

Gym tonique messieurs

Responsable : Yves AUBRY 03 88 92 46 50
Intervenante : Lisa LEFEVRE
Horaires 1 séance par semaine mercredi de 19 h 00 à 20 h 00
Tarifs : Cotisation : 93 €/an + carte de membre
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé

Pétanque

Responsable : Georges MOREL 03 88 85 66 05
Horaires : 2 séances par semaine mardi et vendredi de 14 h 00 à 18 h 00
Tarifs : Carte de membre uniquement
Où ? : près du périscolaire

Tennis de table adulte

Responsable : Théophile VISIEUX – 03 88 85 62 66 (secrétariat de Mairie)
Horaires 1 séance par semaine jeudi de 20 h 00 à 23 h 00
Tarifs : Carte de membre uniquement
Où ? : à la salle des fêtes de Thanvillé
Compétitions : dans toute l’Alsace

Sortie pédestre

Responsable Denise GARRE 03 88 85 64 70 / François ECKERT 03 88 85 65 52
Horaires de mars à novembre 1 sortie par mois selon planing le dimanche
Tarifs : Carte de membre uniquement
Où ? : Alsace, Forêt Noire et Vosges
Première sortie en 2016 : 20 mars

 

 

Histoire : le Château de Thanvillé

Situé à proximité de la D 424, voie de passage importante dans le Val de Villé, le château de Thanvillé ne passe pas inaperçu aux yeux des automobilistes. Ils découvrent, dans une vallée vosgienne, un château de plaine jadis entouré d’eau (Wasserburg).

1089 : un château en chantier

Cette demeure seigneuriale est un castel du 16ème siècle reconstruit au 17ème siècle. A l’origine une forteresse bâtie au 11ème siècle s’élevait à cet emplacement et surveillait l’entrée de la vallée et l’antique Route du Sel. L’histoire de cet édifice est difficile à cerner – comme celle du village – et il reste, à ce jour, de nombreuses zones d’ombre. Une certitude cependant : en 1089, un château est en chantier à Thanvillé.

Qui le construit ? le comte Hugo d’Eguisheim-Dabo qui, à cette époque, est l’avoué des biens (chargé de la protection et de la représentation juridique) de l’abbaye de Moyenmoutier dans le Val de Villé. Or Thanvillé, Saint-Pierre-Bois et Hohwarth font, à ce moment-là, partie de ces possessions (voir l’histoire de ces localités).

Que devient ce bâtiment ? On n’en sait rien : la lecture des archives n’apporte aucun éclaircissement pendant plusieurs siècles, ce qui est très étonnant.

15è au 18è siècle : plusieurs propriétaires successifs… destructions et reconstructions

Au 15ème siècle, le village de Thanvillé change souvent de propriétaire. Ce n’est qu’en 1507 que l’on retrouve trace du château dans les archives : le duc René de Lorraine cède en viager à Caspar Hattstatt, maire de Villé, sa place – c’est-à-dire son château – de « Tantviller » à charge d’y faire des réparations pour au moins 200 florins. En 1518, le duc de Lorraine rachète le château ; il le cède en 1541 à Jean de Widrange, son conseiller et secrétaire. En 1571, un violent incendie ravage le bâtiment et réduit en cendres les archives et divers titres. L’année suivante, Olry, fils de Jean de Widrange, vend les ruines à J. Friederich von Worms, colonnel de lansquenets. Celui-ci reconstruit le château qui devient une forteresse capable de résister à l’artillerie de l’époque. Son fils, qui prend le nom de Guillaume Frédéric de Tanviller, a dans ses armes « un cerf passant d’argent, sur fond d’azur » qui deviendront par la suite les armoiries de la commune.

Le château n’échappe pas aux destructions de la Guerre de Trente Ans ; les Suédois l’incendient en 1633. Frédéric de Tanviller commence à le réparer mais il ne peut achever la reconstruction car il meurt en 1650 et c’est Bazin de Chanlas, le second époux de sa fille unique qui termine les travaux de restauration. Le bâtiment prend alors son aspect actuel, à quelques détails près (suppression par exemple des fortifications après 1738). Après la mort du baron de Chanlas en 1682, c’est Marie-Agnès de Coqfontaine qui en devient la châtelaine et marque de son empreinte, pendant un demi-siècle, l’histoire de la seigneurie. Charles de Lort de Saint Victor hérite de la seigneurie en 1752. A une châtelaine de caractère et énergique succède un seigneur dont l’histoire retient surtout les excentricités ; cependant, ce dernier modernise le château et fait construire l’église actuelle.

18è siècle : les Dartein

En 1786, Jean-Félix de Dartein achète l’ensemble de la seigneurie pour 180 000 livres. Il meurt deux ans plus tard. Son fils Charles lui succède ; celui-ci est prêteur royal à Sélestat et fondeur de canons. A ce titre il est nommé au poste de commissaire aux fontes de l’Artillerie de Strasbourg en 1790. Il n’émigre pas sous la Révolution et préserve ainsi ses biens qui ne seront pas vendus.

19è et 20è siècle les Castex

Adélaïde de Dartein, fille du châtelain, épouse en 1810 le général Bertrand Pierre Castex, originaire de Pavie (Gers) et acquiert la seigneurie en 1814. En 1830, le châtelain devient vicomte de Castex. Après sa mort (1842), le domaine devient propriété, en 1856, de Théodore, le seul fils survivant du général, qui entreprend d’importants travaux de restauration. C’est son fils Maurice qui, en 1886, fait paraître l’ouvrage « Histoire de la seigneurie lorraine de Tanviller – en – Alsace ». Le château subit d’importants dégâts. En 1870, il est pillé par les Allemands en représailles de l’attaque dont ils ont été l’objet. Pendant la Première Guerre mondiale il sert d’hôpital militaire, ce qui provoque de graves dégâts à l’ameublement. Le mobilier est reconstitué après 1918 mais il est à nouveau pillé par l’occupant nazi au moment du second conflit mondial.

Une page est tournée en 1981. Après le décès de Gérard de Castex, le château est vendu à une famille de la région (SCI Domaine du Château de Thanvillé, famille Wagner). Pour les habitants de la vallée il restera, sans doute encore longtemps, « le château des Castex ».